le salon du samedi

Jessica Carmichael & Émilie Monnet

Deux artistes qui auraient fait partie de la programmation de cette saison se joignent à Eda pour parler de l’amplification des voix autochtones au Centaur.

21 novembre 2020
30 minutes
Okinum d’Émilie Monnet, créée en français et en anishinaabemowin au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui en 2018, devait avoir sa première en anglais dans le cadre de Brave New Looks cette saison. Le titre de la pièce, qui signifie barrage, met en parallèle le sort du castor et des peuples autochtones, après l’arrivée des Européens. Jessica Carmichael, d'origine abénaki-européenne, devait faire ses débuts en tant que metteure en scène au Centaur et au Festival de Stratford jusqu'à ce que la pandémie arrête tout. Jessica, qui joue, crée et dramaturge également le théâtre, aurait mis en scène The Flick au printemps 2021 dans le cadre de notre saison d'abonnement.
Eda Holmes, directrice artistique et exécutive, Théâtre Centaur

Plus d’info

Émilie Monnet et Jessica Carmichael ont chacune un héritage autochtone spécifique qui inspire et façonne  leur travail d’artistes de théâtre. Quels sont les défis à relever qui nous permettront de combler le fossé entre la culture dominante colonialiste et la riche histoire autochtone qui les définit? Cette question et bien d’autres seront au cœur de ce salon du samedi des plus inspirants.

Émilie a fondé les Productions Onishka, une organisation artistique montréalaise créée pour soutenir des artistes de différentes cultures et disciplines, ainsi que Scène contemporaine autochtone (SCA) qui se définit comme une plateforme nomade pour la diffusion des arts vivants autochtones.  Son art est éclairé par de nombreuses années de militantisme auprès d’organisations autochtones au Canada et en Amérique latine ainsi que par sa participation à des projets artistiques avec des femmes contrevenantes et des jeunes autochtones.

Pendant trois ans, Jessica a été la directrice artistique de Carousel Players une compagnie de théâtre pour jeunes adultes. Elle est une ancienne associée artistique pour Native Earth Performing Arts de Toronto et directrice de programme de leur unité de création, Animiikiig. Elle a été l’hôte de l’atelier «The Study», présenté par le Centre national des Arts, le Indigenous Performing Arts Alliance et le Debajehmujig Creation  Centre. Elle travaille actuellement comme dramaturge avec Jani Lauzon et Kaitlyn Riordan sur « 1939 », une œuvre mandatée par le Festival Stratford.

Distribution

A close up of a womans face standing in front of a tree.
Jessica Carmichael
a woman stands in the trees
Émilie Monnet

Regardez