Événement des donateurs

Activité de remerciement en ligne

Première activité de remerciement virtuelle pour les donateurs

Pour moi, les bulles vont de pair avec les célébrations. Ce mot a pris une toute nouvelle connotation en ces temps de distanciation physique. Il n’y avait qu’un pas à franchir entre les bulles et les Bellinis et voilà. Nous adopterons peut-être le Bellini comme cocktail signature!
Eda Holmes

Centaur remercie ses donateurs individuels

Le théâtre Centaur est présent au cœur du Vieux-Montréal depuis plus de 50 ans et c’est en grande partie grâce à ses fidèles donateurs. Rien n’aurait pu empêcher le Centaur d’organiser l’une de ses activités de remerciement cet été… même pas une pandémie!

 

Près de 100 personnes ont participé à un 5 à 7 virtuel sur Facebook ou YouTube avec la directrice artistique et exécutive du théâtre, Eda Holmes, et le Dr Anthony Czaharyn, un administrateur de longue date et président de la campagne de financement Director’s Circle. En direct du Centaur, dans le décor de la pièce MOB, brusquement annulée au printemps, Eda et Anthony ont porté un toast aux généreux donateurs qui ont aidé le Centaur à traverser la tempête. Parmi les premières personnes qui avaient confirmé leur présence, dix chanceux ont été agréablement surpris : on leur a livré à domicile du Prosecco et les ingrédients nécessaires à la préparation de Bellinis, le cocktail de la soirée.

Jennifer Bisson, Assistante au développement
Luciana Burcheri, Directeur d'étage
Peter Cerone, Technicien audiovisuel
Matilda Cerone and Shin Ling Low, équipe de caméra
Howard Mendelsohn, Directeur de production
Haleema Mini, Directrice du développement
Vanessa Rigaux, Gérante des médias sociaux, web et vidéo
Eloi Savoie, Gérant des communications et marketing
Elly Tomasson, Cheffe technicienne de la salle C2

Et un grand merci aux invités: Chris Barillaro, Ellen David et Dr. Anthony Czaharyn

Un 5 à 7 socialement distancé

Une « saison allégée » au Centaur

« En plus de toutes les fermetures, l’été nous a sensibilisés au racisme endémique ancré dans notre culture. Nous avons décidé de profiter de cette pause pour trouver un moyen de nous pencher sur le théâtre, sur son rôle dans la société et sur la possibilité pour le Centaur d’être un agent de changement. » Eda Holmes a présenté le projet d’échange sur la diversité artistique (Artistic Diversity Discussion) au théâtre Centaur (ADD @ Centaur). Un groupe d’artistes et militants bien connus de la communauté montréalaise se réunira cet automne pour se pencher sur les angles morts du Centaur au sujet de l’équité raciale afin de devenir une institution culturelle consciencieuse qui reflète réellement le caractère unique de la société montréalaise.

« Nous prenons ce moment pour faire un exercice de conscience et trouver comment le théâtre peut jeter des ponts dans notre communauté afin de faire du Centaur un endroit où tous les Montréalais, les spectateurs et les artistes, se sentiront les bienvenus et pourront assister à du théâtre pertinent et inclusif. La première réunion se tiendra le 21 septembre et servira de tremplin au lancement d’une nouvelle saison des Salons du samedi en ligne. Ne manquez pas ça! »

Le deuxième projet révélé a été The Portico Project, parrainé par la Fondation canadienne Beaverbrook. Une série de prestations gratuites qui se dérouleront à l’extérieur sur la vaste galerie du Centaur, du 24 septembre au 4 octobre 2020. 

The Portico Project permettra aux amoureux du théâtre de voir une prestation en personne, avec d’autres spectateurs… un privilège qui nous grandement manqué au cours des derniers mois. Entre les six prestations présentées en alternance, la réputée troupe de théâtre de Vancouver, Boca del Lupo, nous fera découvrir The Red Phone. D’autres surprises sont prévues pendant ces deux semaines de prestations. Toutes les activités sont gratuites, mais les contributions seront acceptées avec reconnaissance. 

Après avoir remercié à nouveau les donateurs qui sont restés fidèles et ont soutenu le Centaur en cette période de turbulence, ainsi que l’équipe qui a rendu possible cette soirée devant et derrière la caméra, Eda a conclu la soirée avec un message émouvant : 

 

« Le théâtre n’est possible que lorsque chacun croit qu’il est important. Votre engagement envers le Centaur compte énormément pour nous. On se voit au PortIco Project! »

– Eda Holmes

 

 

 

Que le spectacle continue. Il est encore temps de devenir membre du cercle des donateurs Director’s Circle du Centaur. Maintenant plus que jamais, chaque dollar compte.