Saison 2019-20

Jane Wheeler, dans Alice and the World We Live In, Schnitzel dans Little Dickens, Lucy Peacock dans Paradise Lost, Adrianne Richards dans MOB et Quincy Armorer dans Fences d’August Wilson

La directrice artistique et directrice générale du théâtre Centaur, Eda Holmes, est fière d’annoncer une programmation exceptionnelle pour la 51e saison, on y trouve des pièces et des activités triées sur le volet pour tous les goûts.

15 octobre au 10 mai 2020
Toutes les pièces et activités de l’année prochaine se veulent une occasion de regarder notre expérience humaine collective d’un point de vue différent, explique Mme Holmes. Notre monde bouge et évolue si rapidement, où pouvons-nous aller pour faire le point, examiner nos options et nous ouvrir sur de nouvelles perspectives? Au théâtre!
Eda Holmes, directrice artistique et générale

À PROPOS

La série Essentielle 2019-20 offre une grande variété aux abonnés avec des forfaits personnalisés de trois, quatre ou cinq pièces. La pièce Alice and the World We Live In d’Alexandria Haber, mise en scène par Eda Holmes, ouvre la saison en octobre. Jane Wheeler et Danny Brochu y jouent un tandem remarquable. Mme Haber est l’une des deux dramaturges montréalaises à l’affiche dans la série qui proposent deux tranches de vie moderne complètement différentes. Un nouveau spectacle de marionnettes coquin est présenté à l’occasion du temps des Fêtes. Ronnie Burkett est de retour avec sa plus récente création, Little Dickens, inspirée du classique A Christmas Carol, pour adultes seulement!

La plus ambitieuse production de la saison, la relecture d’Erin Shields du poème épique de Milton, Paradise Lost, remplie d’esprit et haute en couleur, est présentée en janvier 2020. Dans ce succès du festival Stratford, Jackie Maxwell dirige la grande actrice de théâtre canadienne Lucy Peacock et une distribution de rêve d’acteurs canadiens qui se battent pour l’âme d’Adam et Ève. En mars, la pièce incendiaire MOB de la réputée actrice et dramaturge québécoise Catherine-Anne Toupin, jette un regard sur un aspect dérangeant de la vie quotidienne contemporaine. On verra sur les planches Susan Bain, Matthew Kabwe et Adrianne Richards dans ce succès de la dernière saison de La Licorne (La meute), joué pour la première fois en anglais et mis en scène par Andrew Shaver.

La pièce Fences d’August Wilson, récompensée d’un prix Pulitzer, clôture la saison. Cette œuvre maîtresse d’un cycle de dix pièces, raconte la condition des Noirs en Amérique, une décennie à la fois. Centaur s’unit à son partenaire artistique de longue date, Black Theatre Workshop, afin de coproduire ce drame toujours actuel, mis en scène par Mike Payette et mettant en vedette Quincy Armorer et Lucinda Davis.