Centaur's Brave New Looks presents

the tashme project

the living archives

 

november 15 to 24, 2018

single tickets

the tashme project

with

Matt Miwa

Julie Tamiko Manning

creative team

Mike Payette, Director

Rebecca Harper, Movement Dramaturg

James Lavoie, Set & Costume Designer

Laurence Mongeau, Assistant Set & Costume Designer

David Perreault Ninacs, Lighting Designer

George Allister & Patrick Andrew Boivin, Video Designers

Patrick Andrew Boivin, Sound Designer

Isabel Quintero Faia, Stage Manager

Tristynn Duheme, Technical Director

Merissa Tordjman, Production Consultant

 

 

The Canada Council for the Arts
Cole Foundation logo

ABOUT

Français

The Tashme Project: The Living Archives is a one-act verbatim theatre piece that traces the history and common experience of the Nisei (or 2nd Generation Japanese Canadians) through childhood, WW2 internment and post-war resettlement east of the Rockies.  The Nisei, now in their 70’s and 80’s, were children at the time of internment and their stories of adventure and play are presented in sharp relief to the more common internment narratives of hardship and injustice.

 

Made up of 25 interwoven interviews with Nisei from Toronto, Hamilton, Kingston, Montreal and Vancouver, the piece moves from voice to voice, story to story with fluidity and with a purposeful and constructed gracefulness.  Performed by Julie Tamiko Manning and Matt Miwa, The Tashme Project: The Living Archives is an embodiment of Nisei character, language, spirit and story.  The actors portray the voices of both men and women interviewees as they seek a deep emotional and spiritual connection with the stories of their elders.  This project strives to be an act of intergenerational communion and to articulate a deep need to encounter the past first-hand, and to define more concretely its implications on their cultural legacy.

 

As the creators and producers of this piece, Matt and Julie travelled across Canada to meet with and interview their elders (they are both descendants of the Japanese Canadian internment experience) and for over 9 years, have been driving the momentum of the play’s development and dissemination with a passionate commitment to revitalizing Japanese Canadian cultural pride. Through all of this, they have always loved performing Tashme: they love embodying their elders but love most portraying the delicate balance of reticence and candour they express as interviewees. There is a legacy of silence that surrounds internment- passed down through Japanese family, culture and behaviour- that prompted Tashme’s creation; as contemporary theatre artists who feel great responsibility in restoring their disappearing community, it is a silence they are still trying to understand, honour and articulate through this piece.

 

The Tashme Project is the story of a younger generation looking back and it is through this gesture and this lens that they invite the audience to access both this particular history as well as a broader perspective on the Canadian immigrant experience.

The Tashme Project : The Living Archives est une pièce de théâtre conçue à partir de retranscriptions d’entrevues et qui retrace, en 80 minutes, l’histoire des Nisei (Canadiens d’origine japonaise de 2e génération) et de leurs expériences communes vécues durant leur enfance, leur internement pendant la Seconde Guerre mondiale et leur réinstallation à l’est des Rocheuses après la guerre. Les Nisei, aujourd’hui septuagénaires ou octogénaires, n’étaient que des enfants au moment de leur internement. Les histoires de leurs aventures et de leurs jeux sont présentées avec une résonance percutante face aux récits d’injustices et d’épreuves plus communs à l’internement.

 

Constituée de 25 entrevues croisées de Nisei de Toronto, Hamilton, Kingston, Montréal et Vancouver, cette pièce passe de voix en voix et d’histoire en histoire avec fluidité et avec une élégance intentionnelle et ciblée. Écrite et interprétée par Julie Tamiko Manning et Matt Miwa, The Tashme Project : The Living Archives est une incarnation du caractère, de la langue, de l’esprit et de l’histoire des Nisei. Les comédiens y portent la parole des hommes et des femmes rencontrés en entrevue tout en cherchant à établir une connexion émotionnelle et spirituelle profonde avec les histoires de leurs aînés. Ce projet se veut un acte de communion intergénérationnelle et tend à nommer un besoin profond d’aller à la rencontre du passé d’abord, puis de définir plus concrètement son influence sur leur propre héritage culturel.

 

En tant que créateurs et producteurs de la pièce, Julie et Matt, tous deux des descendants de Canadiens japonais ayant connu l’internement, ont voyagé à travers le Canada pour rencontrer et interviewer leurs aînés et, depuis neuf ans, ils assurent le développement et la diffusion de leur pièce et s’engagent avec passion à revitaliser la fierté culturelle des Canadiens d’origine japonaise. À travers leur périple, Julie et Matt ont toujours aimé jouer The Tashme Project : The Living Archives. Ils prennent plaisir à incarner leurs aînés et surtout à tenter d’atteindre ce délicat équilibre entre la réserve et la candeur exprimées lors des entrevues. Il y a un héritage de silence qui entoure l’internement (légué par la culture et les coutumes des familles japonaises) et c’est ce silence qui a inspiré la création de The Tashme Project : The Living Archives. Comme artistes de théâtre contemporain, ils ressentent une grande responsabilité à garder vivante la mémoire de leur communauté qui tend à disparaître, et ils cherchent encore à comprendre, honorer et nommer ce silence au moyen de leur pièce.

 

The Tashme Project : The Living Archives est l’histoire d’une jeune génération qui pose son regard sur le passé et qui, à travers sa lentille, invite le public à découvrir une histoire singulière, mais aussi à considérer l’expérience des immigrants canadiens dans une perspective plus large.

Copyright © 2018 - Centaur Theatre Company

SEASON SPONSOR

SUBSCRIPTION SPONSOR